Niamey : les autorités municipales décident d’arrêter la construction du dinosaure de Gadafawa suite aux polémiques

0
2203

Dans un communiqué publié ce samedi 16 mai 2020 sur Facebook, la ville de Niamey a décidé d’arrêter la construction de dinosaures dans le quartier de Gadafawa après des critiques sur les réseaux sociaux.
Des internautes nigériens sur Twitter et Facebook ont ​​critiqué l’architecture pour ne pas refléter le vrai dinosaure.

Lire l’intégralité du communiqué..

« Gadafawa est un territoire du Niger où il existait des dinosaures et des crocodiles géants. Pour la mémoire de ce riche patrimoine, une place de la ville de Niamey porte le nom de Gadafawa. Dans le cadre de l’aménagement de cette place, le parti pris d’une composante est d’illustrer matériellement cette richesse de l’histoire du Niger pour les générations d’aujourd’hui et à venir. Le choix a été fait de mettre à l’oeuvre des jeunes artistes sculpteurs locaux pour édifier un dinosaure et un crocodile géant en complémentarité de l’aménagement global du site en lui donnant plus de sens et de lisibilité en lien avec l’histoire.
Ces jeunes artistes ont osé avec beaucoup de courage et de volonté de bien réussir. Cependant, l’oeuvre du dinosaure a suscité beaucoup de réactions auprès de l’opinion, relevant des erreurs, des insuffisances… Nous remercions ces citoyens de l’intérêt porté et de leurs implications toujours nécessaires dans l’amélioration de nos actions pour faire de Niamey, une grande et belle ville.
Nous ne pouvons pas rester insensibles, sourds à toutes ces critiques souvent objectives.
C’est pourquoi, tout en encourageant nos artistes valeureux et dans le respect de leur métier mais aussi des observations de nos chers citoyens, nous avons décidé de stopper la construction de ce dinosaure en attendant de réfléchir sur la conduite à tenir prenant en compte les préoccupations nombreuses exprimées. Tous ensemble pour un Niamey Nyala. » a annoncé la délégation Spéciale de la ville de Niamey dans son communiqué.