Mali: Plusieurs écoles attaquées par des présumés terroristes à Tombouctou

0
480

Plusieurs établissements scolaires ont été incendiés cette semaine par des hommes armés dans la région de Tombouctou au nord du Mali, ont rapporté jeudi des médias locaux.

Selon des sources locales, les assaillants, des présumés terroristes ont également proféré des menaces contre toute tentative d’ouverture des écoles. A moins que l’enseignement coranique y soit dispensé, précise le site d’information sur le Mali « Studio Tamani ». 

Ces attaques surviennent à quelques jours seulement de la rentrée scolaire au Mali.

 Revenant sur les fais le site d’information indique que des hommes armés ont fait irruption à l’école de Yourmi dans la commune de Tonka dans le cercle de Gounda où ils ont brûlé du matériel didactique.

Dans la journée du lundi 7 octobre 2019, l’école fondamentale d’Echelle a également été attaquée, selon la même source. 

Le jour même, des hommes armés ont incendié l’école de Arabébé dans le cercle de Niafunké.

 Selon des témoins, ils ont menacé de mort les enseignants et les parents d’élèves.

Du 1er octobre à ce jour, 54 écoles du CAP (centre d’animation pédagogique) de Niafunké sont restées fermées. Idem pour les établissements de Léré, rapporte encore Studio Tamani.

Aucune école des communes de Ouinerden et de Inadiatafane dans le cercle de Gourma Rharous n’est ouverte selon des sources locales.

Des présumés terroristes ont menacé les populations en cas d’enseignement classique. Ces mêmes sources rapportent que les hommes armés ont conditionné l’ouverture des écoles à l’enseignement franco-arabe.

Toujours dans le cercle de Rharouss, les écoles de la zone de Kaye-Kaye dans la commune de Bambara-Maoudé sont restées fermées à cause de l’insécurité. Par contre à Egachar dans la commune de Banikane et à Intadenit où sont présents des groupuscules jihadistes, l’ouverture des écoles a été conditionnée uniquement à l’enseignement arabe.

Au Mali plus de 900 écoles sont restées fermées l’année dernière, selon les autorités en charge de l’éducation, rappelle le même média  ajoutant qu’elles avaient d’ailleurs assuré que plus de 300 écoles pourraient être rouvertes cette année.

Source: AA