Diffa: 12 militaires tués dans une attaque de Boko Haram

0
501

Au moins douze militaires nigériens ont été tués dans une nouvelle attaque de Boko Haram contre un camp de l’armée à Diffa (sud-est), a-t-on appris mardi d’une source militaire.

Mamane Kaka Touda, membre de la société civile locale « Urgence Diffa », a indiqué sur sa page facebook que huit militaires ont également, été blessés lors de cette attaque et plusieurs autres sont portés disparus.

Depuis le début du mois en cours, au moins trois attaques attribuées au groupe terroriste nigérian ont été enregistrées au Niger près de la frontière avec le Nigeria.

L’armée nigérienne a riposté en menant des « opérations offensives et de ratissage ».

Selon un bilan publié par le ministère de la Défense, au moins 70 éléments Boko Haram ont été neutralisés au cours de ces opérations.

Depuis 2015, la région de Diffa, frontalière avec le nord du Nigéria et le Lac Tchad, subit les attaques répétitives de Boko Haram. Un état d’urgence instauré depuis les premières attaques est toujours en vigueur dans la région.

AA