4 civils nigériens tués dans une attaque près de la frontière malienne

0
502

Au moins quatre civils nigériens ont été tués dans une attaque contre un village situé près de la frontière malienne, a-t-on appris d’une source de la société civile locale, lundi.

« Le dimanche 26 avril 2020, vers 17h 30 (16h30 GMT), des hommes armés ont attaqué le village d’Inekar situé à quelque 13 km de la commune de Banibangou », a indiqué le mouvement de la société civile «Urgence Tillabéry» dans un communiqué sur page Facebook.

Quatre (4) personnes ont été tuées lors de l’attaque, a précisé la même source.

Aucune déclaration officielle n’a été faite et aucune revendication n’a été enregistrée à propos de cette attaque, lundi à 10h GMT.

La localité de Banibangou est située dans la région nigérienne de Tillabéry et frontalière avec le Mali.

Le 2 avril courant, une autre attaque a visé une patrouille de l’armée nigérienne dans cette même région.

« Des éléments des forces armées nigériennes, en mission dans le cadre de l’opération Almahaou, ont eu un accrochage avec un groupe de terroriste lourdement armé à bord de plusieurs véhicules et une cinquantaine de motos à Tamalaoulaou (département de Abala, région de Tillabéry », avait annoncé le ministère de la Défense, précisant que quatre (4) militaires avaient été tués et dix-neuf (19) autres blessés.

Depuis 2017 la région de Tillabéry est en proie à des attaques récurrentes attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali.

Selon des chiffres fournis par les responsables régionaux de l’éducation, plus de 300 écoles ont été fermées dans cette région à cause de l’insécurité.

AA